Derniers articles

L’Enfant de la nuit d’orage

Un vocable sacré pré-indoeuropéen — KhwN ou Ph.N ou P.N.

René-André Lombard
vendredi 4 septembre 2015 par Murilo Cardoso de Castro
Extrait de « L’Enfant de la nuit d’orage »
Vocable du GRAND COUP FRAPPÉ, qui FEND EN DEUX.
Le coup de Foudre dans sa symbolique paradoxale : Mort et fécondité.
La décapitaiton de la Tête-Lune, maîtresse de l’orage.
Un des termes les plus chargés de sexualité mystique.
Kh.Ns, Khons ou Khonsou, le puissant dieu de Karnak, figure parallèle à celle de Phtah l’engendreur, se présente lui-aussi, doté de la pleine-lune et de la calotte d’invisibilité, comme le Passeur de l’océan des âmes ; mais, (...)

ROSEA CRUZ

Pessoa : Philosopho Hermetico III

Seleção do espólio do autor por Pedro T. Mota
vendredi 4 septembre 2015 par Murilo Cardoso de Castro
Fragmentos dos escritos do espólio de Fernando Pessoa, organizado por Pedro T. Mota, sobre o tema « ROSEA CRUZ ».
27 10 M3 11 — Philosopho Hermetico
Assim o Novo Testamento ... Ninguém se lembra de perguntar se as próprias interpolações, emendas, etc., com que nos chega não serão inspiradas também... Inspirados são todos e em tudo ; depende a ciência real da consciência que dessa inspiração se tem.
A base da vida universal é o corpo, a coisa ; a da vida social a palavra ;
Para o philosopho (...)

Dernières brèves

Nouveautés sur le Web

Articles les plus récents

Pessoa : Philosopho Hermetico II

vendredi 4 septembre 2015 par Murilo Cardoso de Castro

Pessoa : Philosopho Hermetico I

vendredi 4 septembre 2015 par Murilo Cardoso de Castro

Pessoa : ENSAIO SOBRE A INICIAÇÃO

vendredi 4 septembre 2015 par Murilo Cardoso de Castro

Pessoa : OS HERMÉTICOS

vendredi 4 septembre 2015 par Murilo Cardoso de Castro

Pessoa : Ciência Oculta

vendredi 4 septembre 2015 par Murilo Cardoso de Castro

Pessoa : NO TÚMULO DE CHRISTIAN ROSENKREUZ

vendredi 4 septembre 2015 par Murilo Cardoso de Castro

Pessoa : O BEM E O MAL

vendredi 4 septembre 2015 par Murilo Cardoso de Castro

Pessoa : ÁTRIO

vendredi 4 septembre 2015 par Murilo Cardoso de Castro